20081004

//death war

Hier, en sortant du boulot, je suis passé faire un tour à la Fnac Saint Lazar. C'est pas du tout sur mon chemin et il y a une Fnac à 10 minutes de mon boulot, mais pour des raisons que je ne m'explique pas, j'ai préféré aller à celle ci.

Je me suis rapidement rendu compte de pourquoi je n'avais pas mis les pieds dans une Fnac de puis longtemps, et pourquoi j'appréciais tellement acheté mes bouquins/album de comics/manga par Internet :

Je ne SUPPORTE PAS cette sale race qui squatte le long des rayons à lire leur manga sans les payer. Enfin, je m'explique, que l'on lise un bout de manga pour voir si on aime ou pas ne me dérange pas. C'est même naturel de feuilleter un truc avant de l'acheter. C'est pour ca qu'il y a toujours un bouquin qui n'est pas sous plastique. Pour qu'on puisse le feuilleter. Mais les personnes qui restent scotchés là, à lire DE BOUT EN BOUT le tome qu'ils ont choisi, me donnent envie de commetre un meurtre. Pire encore sont ceux qui s'assoient, par terre, DEVANT les étagères et ne SE POUSSENT PAS quand tu leur demandes gentiment, pour esperer atteindre un truc que toi TU VAS ACHETER.

Et les mecs il hésitent pas à te montrer leu mécontentement hein, quand tu tentes un passage en force. Ca les emmerde que tu essaies d'acheter un truc. C'est vrai quoi, quelle idée de venir à la Fnac pour acheter un truc, alors que tu pourrais être assis comme un kossovar sur la belle moquette et lire ton truc à moindre frais.

Ils te font comprendre que le connard, c'est toi ! Et ca, ca a le don de me mettre hors de moi. Alors hier, je n'ai pas hésité à en shooter un ou deux, usant perfidement de mon mètre 97 et de mes 140 kilos pour repousser leurs vulgaires coups de pressions qui consitaient généralement en un regard noir nul et une petite goutte de sueur une fois qu'il avaient réussis à appercevoir mon visage haineux.

Mon collègue avec moi m'a même avoué qu'à la Fnac de Chatelêt, c'était encore pire puisqu'ils prennent plaisir à former un mur compact devant les étagères.

Que l'on lise le manga de bout en bout, à la rigueur, je m'en branle, c'est le problème de la Fnac. Qu'ils ne laissent pas les gens pouvoir se servir tranquilos m'a donné envie d'aller acheter le guide du parfait petit anarchiste pour fabriquer une bombe maison avec du jus de citron et un steack haché et la leur balancer dessus en regardant leur corps fondre.

Mais je me suis souvenu qu'il avait été interdit à la vente en France...

La prochaine fois, je commanderai sur amazon.fr, comme d'hab.

Ho et là, juste au dessus de ma tête, mon voisin fait des trous dans son mur avec une perceuse.

Je suis haine et je bouillonne !

1 commentaire:

Bruno a dit…

Totalement d'accord avec toi ! C'est un truc qui me fout la haine !!! Et tu trouves ces merdeux au rayon BD "hors manga" également. Qu'ils crèvent.