20090211

Jeux de main...

Beaucoup de gens pensent que jeux à licence = merde.

Généralement, je suis assez d'accord.

Mais parfois on tombe sur des petites perles qui marient très bien les deux médias.

C'est le cas par exemple de Dragon Ball Advance. Ou d'Astro Boy sur GBA. Et de plein d'autres.

Mais la plupart du temps, on est d'accord, les jeux à licence tirent la licence vers le bas.

Maintenant, il se passe quoi, dans le cas contraire ?

Je suis en train de travailler sur un jeu dont la licence ne fait franchement rêver personne. Licence franco-française cocorico destinée aux jeunes enfants.

Je sais pertinemment que le jeu va se faire turbo lyncher lors de sa sortie. Pour différentes raisons. Déjà, parce que les jeux précédemment sortis sur cette licence sont de terribles merdes (et j'ai travaillé dessus). Et surtout parce que la licence en elle même est quand même super ringarde.

Seulement, le jeu lui, il est vraiment pas mal. No kidding. Je sais rester lucide et je ne suis absolument pas aveuglé par mon travail et ses objectifs. C'est pas l'amérique, mais le jeu est cool et je sais qu'il se fera assommer par la presse voir bouder par les joueurs.

C'est quand même con que la réputation d'un truc ne tienne qu'à un fil alors que, pour d'autres trucs qui profitent d'une hype malhabile, on reconsidère la question.

2 commentaires:

Bruno a dit…

C'est triste effectivement et je comprend ton mécontentement !

Captain Algeria a dit…

En même temps, c'est pas parce qu'un jeu se fera incendié dans les mag' ou sur les forums qu'il se vendra pas par camion.

Franchement, le marché s'en fout royalement de la presse spé' (c'est que des branleurs de toute façon).

Note : Va mater sur mon compte Yout', ya pleins de jeux GBA super sympa basés sur des licence mais super bien foutu (en général, toujours les même boites genre Torus Games, Crawfish, Traveler's Tales ou WayForward).