20080515

Jason Bourne devait être mon après MGS 4.

Mais après avoir essayé la démo PS3 je crois que ce ne sera pas le cas.
Je ne sais pas si c’est moi qui me fais vieux, ou si j’en attendais trop suite aux previews dithyrambique, autre chose, mais j’ai trouvé le jeu ultra mou.

La démo se divise en 3 partie : Une phase de combat au corps à corps, une phase de tir et une phase en voiture.

Comme le jeu tourne autour de ces 3 gameplay, c’était assez intelligent de présenter cette démo sous cette forme. Le souci, c’est qu’elles sont toutes molles. Toutes, sans exception.

Super déçu par la partie au corps à corps, l’axe principal du jeu, qui est ultra dynamique, mais seulement lorsqu’on est spectateur et pas joueur. C’est assez difficile à expliquer, mais je n’ai ressenti aucune sensation en jouant à cette phase. Pourtant, y’a de l’action, c’est dynamique, mais seulement dans la mise en scène. Y’a deux boutons de frappe, un rapide et un fort, on alterne les deux pour faire un enchaînement, on remplit une barre de stress pour pouvoir faire des « mise à mort » qui utilisent les décors et un bouton sert de garde (et de bouton d’esquive si on reste appuyé dessus longuement). A regarder, c’est bien balaise, ça impressionne et ça donne super envie. A jouer c’est une toute autre histoire. C’est mou, pas dynamique et même les chopes laissent un arrière goût amer de non satisfaction.

Pareil pour le coté tir. Les développeurs auraient pu se douter qu’après le passage de cadors du genre (Gears of War en tête) et d’excellentes surprises (genre Army of Two) un truc pareil va avoir du mal à passer sans un grand verre de lubrifiant. C’est tout aussi mou que le corps à corps, sauf que la, même en spectateur, on s’en rend compte, que c’est chiant. Unreal Engine oblige (et donc Gears of War), le gameplay propose de se coller aux environnements pour se mettre à couvert. Y’a une touche pour courir. Y’a une touche pour tirer à l’aveugle… En fait c’est du Gear sans Marcus et les Locustes et surtout sans le panache qu’Epic est parvenu à insuffler à son titre. On ne parle pas de la partie course en voiture parce que j’y ai à peine joué (dégouté des deux autres) et parce que de ce que j’en ai vu, c’était pas non plus l'Amérique.

Bien déçu donc, moi qui comptait sur le père Bourne pour apaiser mon après Metal Gear Solid 4, il va falloir que Lego Indiana Jones soit bien, parce que je ne vois plus rien !

1 commentaire:

matthieu a dit…

Malheureusement, mon cher Greeg, LEGO Indiana est un peu caca. Et encore plus mou que Jason Burne. Moi aussi, ça m'a fendu le coeur. Tu feras deux fois MGS 4 et puis voilà !